Shining – Stephen King

hda ailleursAuteur : Stephen King
Editeur : Le Livre de Poche
Genre : Fantastique, Horreur
Nombre de pages: 576

 
RÉSUMÉ
 
« Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Palace passe pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté… L’hiver, l’hôtel est fermé. Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l’habite un gardien. Celui qui a été engagé cet hiver-là s’appelle Jack Torrance : c’est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d’échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny. Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l’on croit disparus. Ce qu’il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l’Overlook Palace, c’est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée ? ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l’hôtel ? »
 

MON AVIS

Après avoir lu Carrie que je n’avais pas du tout aimé et Cellulaire que j’avais plutôt apprécié, j’ai décidé de me lancer dans Shining. J’ai lu énormément d’avis positifs sur ce livre, donc je dois dire que je m’attendais à mieux, comme à chaque fois vous me direz, et surtout à frissonner. Je dois également vous avouer que j’avais déjà commencé ce livre il y a 1 an ou 2, mais impossible pour moi d’aller plus loin que la page 50. J’ai donc retenté le coup, me suis accrochée, et ai enfin réussi à le terminer !

Je pense que tout le monde connaît cette histoire, mais au cas où, on suit ici Jack, sa femme Wendy et leur enfant Danny. Afin de subvenir à leurs besoins et gagner un peu d’argent, Jack décide d’aller travailler à l’Overlook en tant que gardien. Lui et sa famille se trouve alors dans un hôtel, totalement perdu et déconnecté de tout. Stephen King nous offre ici un huit-clos particulièrement réussi, quoique un peu long, mais étouffant. On se retrouve alors enfermé avec Jack et sa famille dans cet hôtel qui semble plus qu’étrange. On comprend aussi très vite que Danny possède un don qui lui permet de voir des choses que personne d’autre ne peut voir.

J’ai beaucoup aimé l’ambiance qui se dégageait de ce roman, une ambiance pesante, comme si nous aussi on était enfermé dans l’hôtel. J’aime beaucoup cette idée d’hôtel hanté, qui m’a ramené dans American Horror Story, mais en mieux (oui, j’ai trouvé cette saison 5 bien en dessous des autres haha). Je n’ai pas frissonné autant que je le pensais, mais certaines scènes m’ont quand même fait peur, à tel point que quand j’y repensais le soir, j’étais un peu effrayée !

Quant aux personnages, je ne me suis pas plus que cela attachée à eux. Au début, on a pitié de Jack et on voudrait l’aider. Mais très vite on voit qu’il commence à changer, et à perdre les pédales. J’ai beaucoup aimé le voir dans sa déchéance. Stephen King nous livre ici un personnage avec une psychologie très poussée. Ce dernier est tourmenté, notamment parce qu’il est un écrivain raté, et se voir à ce point médiocre ne fait que le pousser vers la folie. Danny, lui, j’ai eu un problème. Je ne sais pas pourquoi, mais du haut de ses 5 ans, je l’ai trouvé trop mature. Il comprend beaucoup de choses et fait preuve de beaucoup de courage, et je ne trouvais pas cela cohérent pour un enfant de cet âge.

Le reproche que l’on pourrait faire à Stephen King et qui n’en est pas entièrement un, c’est la façon dont il écrit. Son écriture est très exhaustive et il ne lésine pas sur les détails. Comme je vous l’ai dit juste avant, j’ai abandonné ce livre une première fois tant l’écriture et le récit était long. L’auteur développe énormément les décors, les personnages etc., ce qui rend la lecture très compliquée. L’histoire met beaucoup de temps à commencer, et même trop. Stephen King fait également des flash-backs, et ça aussi c’est assez perturbant. Ils sont très nombreux, très longs et très denses. Après même si quelques uns sont fastidieux à lire, je pense que c’est tout de même important pour l’histoire et pour comprendre le comportement des personnages, notamment de Jack. Cette écriture très complète est donc obligatoire pour nous, lecteurs, pour comprendre et pour mieux nous plonger dans l’univers de l’auteur.

Les points positifs
– L’écriture immersive
– L’ambiance
– Les quelques scènes effrayantes

Les points négatifs
– L’écriture qui peut parfois être trop exhaustive
– L’histoire très longue à se mettre en place

 

EN BREF

Un très bon roman qui vous tiendra en haleine jusqu’à ce que vous le refermiez. Accrochez-vous par contre, parce que l’histoire est très très longue à démarrer et à réellement se mettre en place. Mais après cela, vous ne serez pas déçu.

zgrr

 
Publicités

2 réflexions sur “Shining – Stephen King

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s