Le Temps des miracles – Anne-Laure Bondoux

bh2.pngAuteur : Anne-Laure Bondoux
Editeur : Bayard, Collection Millézime
Genre : Jeunesse
Nombre de pages: 254

 
RÉSUMÉ
 
« Lorsque les douaniers m’ont trouvé, tapi au fond d’un camion à la frontière française, j’avais douze ans et j’étais seul. Je n’arrêtais pas de répéter « jemapèlblèzfortunéjesuicitoyendelarépu-bliquedefrancecélapurvérité ». Je ne savais pas que mon passeport était trafiqué, et en dehors de ces quelques mots, je ne parlais que le russe. Je ne pouvais pas expliquer comment j’étais venu du Caucase jusqu’ici, dans le pays des droits de l’homme et de Charles Baudelaire. Surtout, j’avais perdu Gloria. Gloria Bohème, qui s’était occupée de moi depuis que ma mère avait disparu. Avec elle, j’avais vécu libre, malgré la guerre, malgré les frontières, malgré la misère et la peur. Elle me manquait terriblement, mais j’ai toujours gardé l’espoir de retrouver cette femme au cœur immense, qui avait le don d’enchanter ma vie. Une histoire d’exil bouleversante sur la vérité, le mensonge et la quête du bonheur. »
 

MON AVIS

J’ai commencé ce livre en ne sachant pas du tout de quoi il parlait, donc je m’embarquais dans l’inconnu le plus total. Si au début j’ai eu un peu de mal avec l’histoire, parce que je ne m’attendais pas à ça, j’ai finis par rentrer dedans et à plutôt bien apprécier.

On va suivre dans ce livre Koumaïl, qui nous raconte son histoire, celle où il a dû partir de son pays en compagnie de Gloria. Je ne vous en dis pas plus, car je pense que c’est une histoire où il ne faut pas en savoir beaucoup pour pouvoir encore plus l’apprécier.

On est tout de suite plongé dans le Caucase, où Koumaïl mène une vie remplie d’insécurité et surtout d’ignorance. Il ne sait jamais de quoi sera fait le lendemain, et vit chaque jour dans la peur de devoir partir. Le reproche que je pourrais faire, et c’est d’ailleurs le seul de tout le livre, c’est qu’il n’y a peut-être pas assez de description des lieux pour nous permettre d’être vraiment plongé dans le Caucase avec Koumaïl et Gloria. Après, c’est un roman jeunesse, avec un thème très difficile, donc s’il avait été très riche en détails, cela aurait sans doute alourdi la lecture.

J’ai été agréablement surprise par le personnage de Koumaïl que j’ai beaucoup aimé. C’est un enfant très naïf, qui croit tout ce qu’on lui dit, mais c’est tout ce qui fait son charme. Je l’ai trouvé adorable à certains moments, notamment quand il dit qu’il a « attrapé un désespoir ». C’est un personnage touchant, à qui on est obligé de s’attacher. On a même envie par moments de rentrer dans le livre et de lui dire que ça ira, que ça va s’arranger. Quant à Gloria, c’est une femme extraordinaire. Elle possède un grand cœur, et trouve toujours quelque chose à dire pour consoler le petit Koumaïl. C’est une très belle personne que j’ai adoré suivre tout au long du roman. Les personnages de ce livre sont en dehors des clichés, ils changent de ceux qu’on a l’habitude de voir, et ça, ça fait du bien.

J’ai eu un petit coup de cœur pour l’écriture d’Anne-Laure Bondoux. Elle a vraiment un don pour raconter son histoire de façon si poétique. Tout au long de l’histoire, elle nous offre de magnifiques citations. J’en ai d’ailleurs relevé une qui a particulièrement retenue mon attention (et c’est d’ailleurs la première fois que j’ai relevé une citation d’un livre) : «Elle sait qu’il ne faut pas briser mes rêves, sinon, je vais encore perdre un morceau de mon cœur, et à force il n’en restera que des miettes.» Joli hein ? Bref, c’était un roman magnifique, que j’ai adoré, mais il m’a manqué un petit quelque chose que je ne saurais expliquer pour que ce soit un coup de cœur.

Les points positifs
– L’écriture, très belle
– Les personnages très touchants
– Une très belle histoire sur la vie
– Une lecture émouvante

Les points négatifs
– Un léger manque de description

 

EN BREF

Un début assez long, dans lequel j’ai eu du mal à rentrer, mais après, une fois qu’on y est, on ne veut plus en sortir. Les personnages sont extrêmement attachants, et l’écriture très poétique. C’est un roman sur la vie et sur l’espoir, qui vous mettra un peu de baume au cœur et qui je suis sûre, vous plaira.
 

0_7c212_ebcedd4a_xl1

 
Publicités

6 réflexions sur “Le Temps des miracles – Anne-Laure Bondoux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s