Breathing T.2 : Ma Raison d’espérer – Rebecca Donovan

1ar3em86Auteur : Rebecca Donovan
Editeur : Pocket Jeunesse
Genre : Contemporain, romance, young-adult
Nombre de pages: 599

 
RÉSUMÉ
 
« « Tu es le sens de ma vie, la raison de chacun de mes actes. Et je ne changerai ça pour rien au monde. »
Emma commence doucement à réapprendre à vivre aux côtés d’Evan et de Sara. Hantée par des cauchemars terribles, elle décide de donner une seconde chance à sa mère, qui l’a abandonnée, espérant trouver un sens à sa souffrance. Mais elle doit aussi affronter le regard des autres : ceux qui s’en veulent de ne pas l’avoir soutenue, ceux qui la jugent mais aussi ceux qui, surgissant de son passé, ont encore bien des révélations à faire sur sa vie d’avant… »
 

MON AVIS

Si jamais vous n’avez pas lu le premier tome, ne lisez pas cette chronique, au risque de vous faire spoiler ! A part ça, j’avais énormément aimé le premier tome (que je n’ai pas chroniqué sur le blog) et j’avais vraiment envie de découvrir la suite, même si je n’avais pas trouvé la fin aussi spectaculaire que tout le monde. Ce second opus a tout de même été aussi bon que le premier même si j’ai trouvé énormément de défauts.

On va suivre Emma, après que sa tante, Carol, ai tenté de la tuer. Elle va peu à peu essayer de se reconstruire, mais avec les cauchemars qui la hantent, cela s’avère compliqué. Et puis, elle va prendre une grande décision, celle d’aller vivre chez sa mère. Emma va tenter de renouer avec elle, même si cela va être plus dur que ce qu’elle pensait. J’ai trouvé que l’histoire prenait clairement un nouveau tournant sans sa tante, mais je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer une chose. Emma est un peu le cliché par excellence (un peu comme tout dans ce livre soit dit en passant), elle n’a pas une vie comme tout le monde, c’est-à-dire teintée de blanc mais aussi un peu de noir. Non. Sa vie à elle est noire et seulement noire. Il ne lui arrive que des problèmes qui en engendrent d’autres et encore d’autres etc. etc. Au début on compatit pour elle, on lit son histoire en étant touché, mais au bout d’un moment, on se met à ne plus y croire. A force de traîner son héroïne comme ça, dans la boue, l’auteure en fait un livre pas crédible, et c’est dommage car la situation de base était plutôt bonne et originale. Spoiler (surligne pour voir) Quand Emma se fait cogner par le dealeur de sa mère ou quand Jonathan tabasse Evan, j’ai trouvé que c’était vraiment trop. L’auteure aurait dû s’arrêter avant. Fin du spoiler.

Mais je ne vais pas m’arrêter là avec les clichés. Dans ce livre, il y a deux catégories de gens : les riches avec des énormes baraques dans des quartiers magnifiques et puis les pauvres, ou ceux qui n’ont pas les mêmes moyens et qui vivent dans des petites maisons délabrées. Les personnages aussi sont des clichés, en particulier les garçons qui sont tous beaux, magnifiques, musclés avec un corps parfaits et longilignes, et puis surtout, avec des beaux cheveux bouclés et un regard sombre et envoûtant. Je crois qu’on a à peu près fait le tour niveau clichés !

Une autre chose m’a dérangé, les situations qui se répètent. On a l’impression que l’auteur a à tout prix voulu faire 600 pages, et donc pour cela, elle rajoutait des scènes. Mais malheureusement, ça devenait répétitif, et même lassant. Et plus les situations revenaient, plus elles devenaient moins crédibles, et plus je levais les yeux au ciel, et plus j’étais agacée, et plus… Bref, vous avez compris.

Quant aux personnages, j’ai eu un petit coup de cœur pour Jonathan, qui arrive dans l’histoire assez tôt, il est brun, musclé, avec un regard ténébreux et surtout, avec des cheveux bouclés, donc j’ai craqué. Après, il a un lourd passé et bla bla bla… Un cliché, encore ! Mais ce personnage m’a touché et je me suis vraiment attachée à lui. Emma, elle, prend des décisions que je comprends mais aussi que je ne comprends pas, soit, elle fait ce qu’elle veut. Mais son personnage est trop tire-larme. L’auteure fait tout pour qu’on ai pitié d’elle puisqu’il n’y a jamais rien qui va dans sa vie. Et puis, sa mère, n’en parlons même, je l’ai trouvé antipathique et insupportable.

Et enfin l’écriture. Je l’ai trouvé extrêmement simple, voire même trop simple. C’est écrit en langage parlé, sans aucune recherche de style, mais ça se lit facilement et vite, donc c’est en même temps une bonne chose et une mauvaise puisque j’aime les écritures travaillées.

En me relisant, j’ai l’impression de n’avoir souligné que les défauts du livre, mais pourtant j’ai beaucoup aimé ma lecture. J’aime beaucoup suivre les personnages dans leurs petites vies, donc je n’ai pu qu’apprécier cette histoire.

Les points positifs
– Un roman addictif
– Une écriture simple et très fluide
– Des personnages attachants

Les points négatifs
– Une écriture trop simple ?
– Beaucoup de clichés
– Des situations répétitives

 

EN BREF

Un roman addictif, qui, une fois commencé, ne pourra plus être posé. Même si c’est un cliché sur page, on est pris dans l’histoire, et on veut savoir la suite des événements. Les défauts du livre sont nombreux, mais ne gâchent pas la lecture, ou du moins pas beaucoup. Malgré toutes ces choses qui n’allaient pas, je ne comprends pas comment j’ai fait, mais j’ai beaucoup aimé !
 

0_7c212_ebcedd4a_xl1

 
Publicités

2 réflexions sur “Breathing T.2 : Ma Raison d’espérer – Rebecca Donovan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s