Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire T.1 : Tout commence mal – Lemony Snicket

lesorphelinsAuteur : Lemony Snicket
Editeur : Nathan
Genre : Jeunesse
Nombre de pages: 172

 
RÉSUMÉ
 
« La vie des enfants Baudelaire démarre bien mal… Tout commence le jour où leurs parents disparaissent dans l’incendie de leur maison laissant leurs trois enfants à la tête d’une immense fortune. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, les voilà confiés à leur oncle, le Comte Olaf, qui déploiera toutes les ruses pour s’emparer de leur richesse. Il faudra encore plus de malices aux trois enfants pour déjouer les tours pendables de cet étrange aristocrate… »
 

MON AVIS

J’avais déjà lu les 2 premiers tomes, mais comme j’avais envie de lire la série entière, j’ai décidé de tout relire depuis le début. Je ne me souvenais plus de grand chose lorsque j’ai commencé cette lecture, mais en la relisant, certains détails me sont revenus. Cela n’a toutefois pas gâché le plaisir de redécouvrir cette histoire qui a été encore une fois, très agréable à lire.

Ce livre est vraiment noir et pessimiste et ça, on le comprend dès le début lorsque Mr. Poe vient annoncer aux enfants Baudelaire que leurs parents sont morts dans l’incendie qui a ravagé leur maison. A ce moment là, les orphelins sont emmenés chez le Comte Olaf qui n’en à rien à faire d’eux et surtout, qui va tout faire pour mettre la main sur leur fortune. Le point positif dans cette histoire, je pense que c’est son univers assez sombre, mais pas trop. Entre les pièces désordonnées et défraîchies, ou la vieille maison qui commence à tomber en ruine, l’ambiance est vraiment bonne. Et puis, cette histoire n’a rien de joyeuse, et quand elle commence à l’être, tout s’effondre. La seule chose qui m’a gênée, c’est le manque de crédibilité. Je dois avoir un problème avec ça, parce que c’est un critère sur lequel je tique à chaque fois. En effet, certaines situations dans lesquelles se retrouvent les enfants ne sont pas assez crédibles pour que je sois vraiment touchée, ou stressée ou autre.

Quant aux personnages, j’ai beaucoup aimé Klaus et ce, parce qu’il voue un amour inconditionnel aux livres et aux bibliothèques. Il passe son temps à lire, à fouiner et à vouloir découvrir de nouvelles pépites. Violette, elle, est très intelligente et très ingénieuse. Mais elle est également la plus mature des 3 enfants et n’hésite pas à prendre des décisions et son courage à deux mains pour sauver son frère et sa sœur. Le Comte Olaf est par contre un personnage très détestable. Il n’y a rien de bon chez lui, que ce soit physiquement ou moralement, il est décrit comme un être abominable. Il est cruel, avare, et ne pense qu’à une chose : l’argent des orphelins.

Lemony Snicket a une écriture très simple et très jeunesse, mais je l’ai quand même appréciée. Il s’adresse plusieurs fois au lecteur, en le mettant en garde ou juste pour faire des commentaires ironiques, et j’ai beaucoup aimé. Cela rajoute une petite dose d’humour noir qui ne fait pas de mal et qui, surtout, fait sourire.

Les points positifs
– Lecture rapide
– Une écriture simple, fluide, et parfois drôle
– Une ambiance assez sombre

Les points négatifs
– Des situations trop loufoques

EN BREF

C’est un livre qui se lit, qui nous fait passer du bon temps mais qui ne restera pas non plus gravé dans la mémoire. C’est jeunesse, mais ça fait du bien et ça change des lectures pour enfants simplistes et trop gentilles.
 

zgrr

 
_________________________
 
Livre lu dans le cadre du :

wea1000

 
Publicités

9 réflexions sur “Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire T.1 : Tout commence mal – Lemony Snicket

  1. C’est vrai que certaines situations sont loufoques voire improbables (ne serait-ce que la soeur qui mange tout^^). Malgré cela, je suis contente que ce T1 te plaise quand même. C’est une saga qui a bercé mon enfance…
    As-tu eu l’occasion de voir l’adaptation en film ?

    Aimé par 1 personne

  2. Cette saga m’a redonné le goût de la lecture après de longues années sans en avoir ouvert un. C’était au collège. Je déteste les longues séries mais c’était un réel plaisir. Pour moi, du moins au temps où je les ai lu, les situations étaient tellement étranges que c’était juste magnifique. L »auteur a une imagination incroyable et je l’ai toujours admiré pour ça

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s