Antéchrista – Amélie Nothomb

anteAuteur : Amélie Nothomb
Editeur : Le Livre de Poche
Genre : Contemporain
Nombre de pages: 151

 
RÉSUMÉ
 
« Avoir pour amie la fille la plus admirée de la fac, belle, séduisante, brillante, enjouée, audacieuse ? Lorsque Christa se tourne vers elle, la timide et solitaire Blanche n’en revient pas de ce bonheur presque écrasant.
Elle n’hésite pas à tout lui donner, et elle commence par l’installer chez elle pour lui épargner de longs trajets en train. Blanche va très vite comprendre dans quel piège redoutable elle est tombée. Car sa nouvelle amie se révèle une inquiétante manipulatrice qui a besoin de s’affirmer en torturant une victime. Au point que Blanche sera amenée à choisir : se laisser anéantir, ou se défendre. »
 

MON AVIS

Comme j’ai déjà lu Mercure de Amélie Nothomb, et que j’ai plutôt bien aimé, j’ai eu très envie de me lancer dans une nouvelle histoire de cette auteure. J’ai choisi Antéchrista un peu au hasard parmi les Nothomb présents dans ma PAL, étant donné qu’ils sont tous très courts et que je ne sais pas de quoi parlent chacun d’eux. Et j’ai bien fait car j’ai beaucoup aimé, voire même préféré cette histoire à Mercure.

Ce récit est vraiment bizarre et extrêmement dérangeant. On va suivre Blanche qui va se faire une nouvelle amie, Christa. Mais celle-ci va vite s’immiscer dans la vie de Blanche, et prendre une grande place parmi elle et sa famille, jusqu’à même lui « voler » tout ce qu’elle possède. Et c’est bien la chose qui m’a dérangé. Le fait que Christa s’impose dans la vie de Blanche de la sorte m’a beaucoup plu et la gêne, voire même l’étouffement que j’ai ressenti durant ma lecture m’a captivé. Cependant, j’ai encore eu le problème que j’ai dans beaucoup de lectures, le manque de crédibilité. La situation dans laquelle se trouve Blanche n’est malheureusement pas irréelle et cela existe, mais ce que les parents font, j’ai trouvé cela un peu gros. On ne peut pas rejeter sa fille comme cela, juste pour une ado que l’on connaît depuis à peine une semaine…

Sinon, j’ai beaucoup aimé Blanche. Je me suis identifiée à elle sur un point, le complexe de son corps. Cela a donc été facile de comprendre ce qu’elle ressentait à certains passages. Nous ne sommes pas toutes comme Christa, et l’auteure le met bien en avant avec Blanche et sa gêne avec la nudité. Par contre, Christa est un personnage tellement mauvais. Elle est manipulatrice, égoïste, et le pire, c’est qu’elle a l’air de croire à ses propres mensonges. On ne comprend pas ce qui motive cette fille à faire cela, peut-être un sentiment d’infériorité, la jalousie, ou juste par pur envie de répandre le mal autour d’elle ? Quant aux parents, j’avoue ne pas les avoir compris. Je les ai trouvé passifs tout au long du livre, et la seule chose qu’ils savent faire, c’est aduler une nenette de 18 ans qui leur fait les beaux yeux. Leur comportement m’a semblé exagéré et c’est cela qui enlève une part de crédibilité au récit.

Amélie Nothomb a encore une fois cette écriture qui vous captive. Une fois pris dans le roman, il est difficile d’en sortir et de le poser. C’est fluide, ça se lit facilement et c’est addictif, que demander de plus ?

Par contre, j’ai été un peu déçue par la fin. Je m’attendais à avoir une retournement de situation, un élément qui me mette sur les fesses, mais rien de tout cela n’est arrivé.

Les points positifs
– L’histoire et le speech très accrocheurs
– Un livre dérangeant
– Une écriture prenante

Les points négatifs
– Des situations un peu trop tirées par les cheveux ?
– Une fin un peu décevante

 

EN BREF

Un roman addictif et dérangeant qui se lit tout seul. Si vous aimez Amélie Nothomb, ou si vous voulez la découvrir, ce livre sera parfait pour vous !
 

0_7c212_ebcedd4a_xl1

 
_________________________

Livre lu dans le cadre du :

wea1000

Publicités

18 réflexions sur “Antéchrista – Amélie Nothomb

  1. Je suis d’accord : on se sent aussi oppressé(e) et étouffé(e) que Blanche par cette antagoniste que l’on finit par détester. Par contre, j’ai bien aimé la fin… On voit que la manipulation de Blanche est toujours là, qu’elle a laissé une trace à vie et ce, même si elle est partie…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s