La Fille du train – Paula Hawkins

chroniqueAuteur : Paula Hawkins
Editeur : Sonatine
Genre : Thriller
Nombre de pages: 378

 
RÉSUMÉ
 
« Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu… »
 

MON AVIS

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune avec Elise du blog Eliseselivre, et on a vite constaté qu’on n’avait pas du tout la même approche avec lui. Alors que moi j’étais bloquée, Elise l’avait presque terminé. Mais malgré pas mal de points négatifs qui ont entravé ma lecture, j’ai quand même réussi à en trouver des positifs.

On comprend dès le départ que le livre va avoir un rythme assez lent, et j’ai eu beau prier pour que cela s’arrête après une cinquantaine de pages, cela n’a pas fonctionné. Effectivement, le début est très introductif et on espère que la suite sera un peu plus riche en rebondissements. Malheureusement, vous pourrez attendre encore longtemps si vous cherchez un thriller rempli d’action ! L’histoire est lente, et on attend qu’une chose : qu’il y ai un peu de mouvement.

Mais passé la deuxième moitié, à environ 100 pages de la fin, cela devient beaucoup plus intense ! On est désormais au milieu de l’action, avec des révélations, mais pas trop pour ne pas tout dévoiler. Résultat, j’ai été happée par la fin que j’ai littéralement dévorée.

Malgré ce défaut de lenteur, j’avais un sentiment bizarre, et même assez contradictoire. Je m’ennuyais ferme, et je n’avais qu’une envie, terminer ma lecture pour pouvoir passer à une autre. Mais étrangement, j’avais envie de me replonger dans La Fille du train à chaque fois que j’y pensais, car il y a une intrigue qui donne envie de continuer et une ambiance très spéciale qui m’a beaucoup plu.

Ensuite, pour parler un peu des personnages, la seule chose que je peux dire, c’est qu’ils nous sont tous antipathiques. On ne s’attache à aucun d’entre eux. J’ai eu un peu de peine pour Rachel, et par moment je comprenais son alcoolisme, mais la plupart du temps, j’avais envie de lui dire de se réveiller et de se bouger un peu. Quant à Anna, rien que de penser à elle… Grrr. Je l’ai trouvé égoïste et insupportable. Elle ne pense qu’à elle, à son gosse, son mari et sa petite maison. Et puis, pratiquement tous les protagonistes sont faux, et on comprend vite que les apparences sont très trompeuses. Vous l’aurez donc compris, les personnages ne sont vraiment pas le point positif du roman !

Quant à l’écriture, elle est très simple, voire même trop. Il n’y a pas vraiment de recherche de style, et j’ai trouvé qu’il y avait énormément de répétitions. Beaucoup d’actions se répètent, et on a souvent l’impression de voir la même scène se rejouer, avec peut-être quelques différences.

Après, beaucoup ont reproché à ce roman d’être prévisible avec une fin qui se devine à des kilomètres. Mais sachez que moi (qui ne réfléchis jamais lorsque je lis), même en ayant essayé de chercher, je n’ai pas trouvé. Donc soit je suis nulle, soit je suis bête, hmm.

Pour retrouver la chronique (un peu plus élogieuse) d’Elise → C’est par ici !
 

Les points positifs
– On a envie de se replonger dans le livre et de savoir la suite.
– On soupçonne tout le monde et n’importe qui.
– Une bonne chute, la preuve, je n’avais rien deviné.
– 100 dernières pages riches en action

Les points négatifs
– Une histoire longue.
– Pas beaucoup d’action dans plus de la moitié du roman.
– Des personnages antipathiques.

 

EN BREF

Un bon thriller pour passer le temps, avec un intrigue bien ficelée mais avec également un schéma assez banal. L’action n’est pas très présente mais on est quand même pris dans l’histoire en ayant envie de savoir la suite.
 

huoon

 
Publicités

11 réflexions sur “La Fille du train – Paula Hawkins

  1. A la base je comptais lire ce livre quand il était sorti en VO mais après tout le monde s’est mis à le comparer à Gone Girl disant que c’était juste une copie par rapport aux personnages et ça m’a totalement refroidie (sachant que j’ai noté gone girl juste 3 étoiles).. Et puis si jamais je le lisais je pense que le rythme serait aussi un problème pour moi, si je m’ennuie dans un thriller c’est un très mauvais signe ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s