Phobie douce – John Corey Whaley

phobiedouceAuteur : John Corey Whaley
Titre : Phobie douce
Editeur : Casterman
Genre : Contemporain, Young-Adult
Nombre de pages : 303
Parution : 1 février 2017
Prix : 16€

 
RÉSUMÉ
 
« De toute façon, Solomon n’avait jamais besoin de sortir de la maison. Il avait de la nourriture. Il avait de l’eau. Il pouvait voir les montagnes depuis la fenêtre de sa chambre. Ses parents étaient si occupés qu’il organisait sa vie à la maison à sa guise. Jason et Valérie Reed n’intervenaient pas, parce que finalement céder à leur fils était la seule solution pour qu’il aille mieux. À L’âge de seize ans, il n’avait pas quitté le domicile familial depuis trois années, deux mois et un jour. Il était pâle, assez souvent pieds nus, et allait plutôt bien. »
 

MON AVIS

Je tiens à remercier les éditions Casterman pour l’envoi de ce roman qui me faisait très envie. Les thèmes abordés m’intéressaient beaucoup puisque ce n’est pas ce qu’on retrouve le plus dans les romans Young-Adult. Je dois dire que j’ai vraiment apprécié ma lecture qui changeait de ce que je lisais d’habitude.

On va suivre dans cette histoire Solomon qui depuis 3 ans, n’est pas sorti de chez lui puisqu’il souffre d’agoraphobie. Lisa, une jeune fille, décide de l’aider et de devenir son amie, mais avec une idée en tête, celle de rédiger un mémoire pour entrer dans l’école qu’elle souhaite. Au début, je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, que je trouvais assez plate, il ne se passait pas grand chose et j’avais envie que ça bouge. Mais finalement, au bout d’une centaine de pages, j’ai commencé à m’attacher aux personnages, et en particulier à Solomon et j’avais surtout envie de savoir comment il allait découvrir la raison pour laquelle Lisa avait voulu devenir son amie et comment il allait réagir.

Franchement, j’ai trouvé cette Lisa très détestable. Quant on voit tout ce qu’elle est prête à faire pour obtenir une bourse et rentrer dans son école, on voit que c’est une personne vraiment égoïste. Mais d’un côté, je n’ai pas pu m’empêcher de l’aimer car au fil des pages, Solomon l’apprécie. Elle lui apporte beaucoup, et on voit que finalement, elle lui est d’une grande aide. Quant à Solomon, je l’ai adoré. Il possède énormément de qualités, et je n’ai eu qu’une envie, le rencontrer. C’est un personnage intéressant, mature, drôle et tellement gentil.

Pour parler un peu de l’écriture de l’auteur, je l’ai trouvé très simple et elle se lit toute seule. Bien sûr, elle ne casse pas trois pattes à un canard, c’est un roman jeunesse, donc ne vous attendez pas à une écriture poétique, mais elle était tout de même très plaisante à lire.

 
Merci encore aux éditions Casterman pour l’envoi de ce livre !
 

EN BREF

Une jolie petite histoire qui traite de plusieurs sujets comme l’agoraphobie et l’homosexualité. Je vous le conseille vivement, surtout si vous aimez les romans sur la psychologie. De plus, on s’attache vraiment au personnage principal qui est plein de qualités.
 

0_7c212_ebcedd4a_xl1

 
Publicités

15 réflexions sur “Phobie douce – John Corey Whaley

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s