L’Homme maigre – Xavier Otzi

lhommeAuteur : Xavier Otzi
Titre : L’Homme maigre
Editeur : Luciférines
Genre : Thriller
Nombre de pages : 209
Parution : Février 2017
Prix : 14€

 
RÉSUMÉ
 
« Hybride mi-homme mi-bête, Djool dissimule sa nature et vit dans la solitude d’un cimetière de campagne. Quand il ne creuse pas la terre, il explore les plaisirs de la surface, joue du blues sur sa guitare, s’autorise des virées à Lyon, se passionne pour la télévision, découvre la saveur des aliments cuisinés. Sa vie bascule le jour où il croise la route de Konrad, un taxidermiste maniaque à la recherche d’une dépouille humaine pour composer sa plus belle chimère. Convaincu d’avoir trouvé un ami, Djool lui révèle ses souffrances et Konrad lui promet d’y mettre un terme. En échange, il doit l’aider à voler un corps. »
 

MON AVIS

Merci à Babelio et aux éditions Luciférines pour l’envoie de ce livre. Je m’excuse pour mon absence sur le blog, mais plus qu’une semaine et je serai enfin libre. Je vous retrouve donc avec une chronique sur un livre qui me tentait énormément et donc le résumé est très alléchant. Malheureusement, je pense être un petit peu passée à côté.

Dans cette histoire on retrouve Djool qui travaille dans un cimetière et qui est un personnage assez bizarre. Effectivement, il est très solitaire, ne parle à personne, est assez timide et surtout, mange de la terre (oui oui). Mais il va alors rencontrer Konrad, qui a besoin de peau humaine, ce que Djool peut lui fournir. Il pense s’être fait un ami et va donc l’aider à trouver un corps. Cette histoire est assez bizarre car j’ai lu sur le blog de l’auteur que ce n’était pas un récit fantastique. Pourtant j’avais clairement l’impression d’être en train de lire un roman de ce genre. J’ai toutefois beaucoup aimé l’univers qui est à la fois étrange, contemporain et sombre. Le côté thriller, quoique peu développé, m’a plu. On se retrouve face à une enquête dont on ne sait pratiquement rien, et j’ai été très étonnée du dénouement.

J’ai eu un peu de mal avec les personnages puisque comme je n’étais pas totalement immergée dans l’histoire (faute à une panne de lecture), j’étais assez indifférente à eux. J’ai tout de même fini par m’attacher et par éprouver une certaine pitié pour Djool qui est rejeté. Quant à Konrad, je l’ai trouvé très antipathique voire égoïste. Il ne pense qu’à ses chimères et à tout ce qu’il pourrait faire avec de la peau humaine.

De plus, j’ai trouvé l’écriture très jolie et très agréable à lire. L’auteur sait manier les mots et donner à son récit une atmosphère encore plus étrange. Après, je n’ai pas tout à fait compris la fin qui m’a complètement perdue par rapport à ce que j’avais pu lire sur le blog de l’auteur.

 

EN BREF

Un livre avec une ambiance très étrange mais qui pourrait plaire aux amateurs de thriller, même si ce genre n’est pas énormément développé dans le récit.
 

huoon

 
Publicités

8 réflexions sur “L’Homme maigre – Xavier Otzi

  1. Mouais… C’est dommage si le côté thriller est assez peu présent… Pourtant, l’univers sombre et fantastique (malgré ce que tu as lu sur le site) peuvent me plaire… Je guetterai d’autres avis afin de me faire une image général de cet ouvrage. Courage pour ta dernière semaine de travail/cours !^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s