Poétique du morcellement – Romano Vlad Janulewicz

poetiqAuteur : Romano Vlad Janulewicz
Titre : Poétique du morcellement
Editeur : Black Out
Genre : Nouvelles, Horreur
Nombre de pages : 84
Parution : octobre 2014
Prix : 6€

 
RÉSUMÉ
 
« Des pleurs étouffés tirèrent Rachel de son inconscience. Elle ouvrit les yeux mais demeura plongée dans le noir. Il lui fallut plusieurs secondes avant de réaliser qu’elle n’était plus ligotée. Un petit cri s’échappa de sa gorge et, en une seconde, elle fut debout, tâtonnant nerveusement à travers l’obscurité qui l’enveloppait.

Essoufflée, elle heurta un mur, écarta les bras puis en toucha deux autres latéralement. Elle se retourna brusquement, fit trois pas précipités et rencontra une autre cloison. Hystérique, elle battit des bras comme pour déchirer le voile de ténèbres qui l’oppressait. Elle hurla avant de plaquer ses mains sur sa bouche, ne laissant plus sortir qu’un grognement pitoyable. Et si son agresseur l’observait, au-delà des cloisons, attendant le moment propice pour lui tomber dessus et la torturer ? Qui l’avait amenée ici et pourquoi ? Luttant pour contenir le glot de peur brute qui ne demandait qu’à corrompre son corps et son esprit, elle demeura immobile quelque temps, prostrée. Puis, reprenant ses esprits, elle tendit l’oreille. Les sanglots s’étaient arrêtés, mais il lui sembla entendre la voix lointaine d’un homme. L’air charriait des relents d’excréments et de moisissures, c’était la première fois qu’elle le remarquait. »

 

MON AVIS

Au début je n’étais pas super emballée à l’idée de lire un recueil de nouvelles, mais lorsque j’ai vu la description que l’auteur m’a faite, j’ai tout de suite accepté de le recevoir. Par contre attention aux âmes sensibles, ce livre est très gore voire même malsain par moment !

Et c’est ça que j’ai adoré et c’est la raison pour laquelle j’ai voulu lire ce recueil. On a affaire à des nouvelles horrifiques, pleines de sang et de chair, et j’ai adoré ! Certaines nouvelles sont beaucoup plus sanglantes que d’autres, et certaines mettent plus mal à l’aise que d’autres. Après, j’ai trouvé que les nouvelles ne se valent pas toutes. La première nous plonge dans le bain, mais ce n’est pas la plus violente ni la plus marquante. Mais beaucoup aimé Bricoleur du dimanche et Fantasme ultime, puisque ce sont celles qui m’ont le plus marquée. Je les ai lues il y a déjà quelque temps et je m’en souviens encore parfaitement. Elles sont particulièrement violentes et et les ambiances sont spéciales.

Le défaut majeur de ce livre, c’est que les nouvelles sont courtes, voire trop courtes. On n’a pas vraiment le temps d’avoir peur ni d’être plongé dans un univers hyper malsain. Les chutes, qui sont d’ailleurs très bien recherchées, innovantes et surprenantes, arrivent par contre trop vite.

J’ai par contre beaucoup aimé l’écriture de l’auteur. Il écrit très bien et sa plume est agréable à lire. Il sait employer les bons mots afin de créer des nouvelles avec du suspens. J’aimerais énormément relire d’autres nouvelles plus longues voire même un livre aussi sanglants que ce recueil là, ce qui me permettrait d’être plongée dans son univers encore plus longtemps et ce coup-ci d’avoir peur.

 
Merci à Romano pour l’envoi de ce livre !
 

0_7c212_ebcedd4a_xl1

 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s