Beautiful Bastard – Christina Lauren

51WRg6S1wvL Auteur : Christina Lauren
Editeur : Pocket
Genre : Romance, érotique
Nombre de pages: 328

 
RÉSUMÉ
 
« Un boss perfectionniste.
Une collaboratrice ambitieuse.
Un duel amoureux et torride dans l’univers de l’entreprise.Brillante et déterminée, Chloé, sur le ponit d’obtenir son MBA, n’a qu’un seul problème : son boss, Bennett. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est aussi odieux que magnétique. Un Beau Salaud.
Après plusieurs années passées en France, Bennett revient à Chicago pour occuper un poste important au sein de l’ entreprise familiale – un grand groupe de communication. Comment imaginer que sa collaboratrice, Chloé, serait cette ravissante et exaspérante créature de 26 ans, au charme certain et à l’esprit affûté, qui n’entend rien pas sacrifier de sa carrière?
Si Bennett et Chloé se détestent, leur attirance mutuelle, inexorable et obsédante, les conduit à tester leurs propres limites et à enfreindre, une à une, toutes les règles qu’ils s’étaient jusque-là imposées. A une seule fin : se posséder. Au bureau, dans l’ascenseur, dans un parking. Partout …
Arrivés à un point de non-retour, fous de désir, Bennett et Chloé parviendront-ils à mettre leur ego de côté pour décider enfin de ce qu’ils acceptent de perdre ou de gagner ? »
 
 

MON AVIS

On se retrouve aujourd’hui pour ma toute première chronique, avec un livre que j’ai lu il y a maintenant plusieurs semaines. C’est mon tout premier livre érotique, et l’aventure n’as pas vraiment été concluante. J’ai donc décidé de vous parler de ce livre en premier, parce que comment dire… ce ne fut pas une super lecture ! Et puis je me suis dit que ce serait drôle de commencer par un flop.

Déjà, parlons de l’histoire, enfin même si je ne suis pas sûre qu’il y en ai vraiment une. On retrouve Chloé, une fille assez banale qui travaille et est le bras droit de Bennett Ryan. Ils se détestent mutuellement et se vouent une haine incommensurable. Mais dès le début, je n’avais même pas dépassé les 10 pages, que BIM, déjà une scène de fesses. Alors bon, au début je me suis dit que ça allait être fun, mais au bout d’un moment, quand il y a une scène de sexe toutes les 5 pages, mais non, que dis-je, toutes les 2 pages, ça commence être lourd.

Normalement j’aime beaucoup les romances, c’est un genre que je me met à apprécier de plus en plus, surtout les romances New Adult. Du coup je me suis dit que j’allais me lancer dans cette histoire, puisque c’était censé être une romance érotique. Mais autant vous dire que la romance, je la cherche encore. Ce que j’aime dans les romances, c’est voir les personnages se rapprocher, se tourner autour, se séduire, et là… Il n’y avait rien de tout ça, juste du sexe. Alors oui les scènes de sexe rajoutent quelque chose, mais pas quand il y en a autant.

Ensuite les personnages, c’est à peine si je me suis attachée à eux. Normalement, j’ai tendance à beaucoup m’attacher aux personnages masculins, mais même là j’ai pas réussi. Pourtant un des points positifs du roman, c’est ses chapitres alternant les points de vus de Bennett et de Chloé. Après ça a quand même été agréable de voir les points de vu des deux, c’est une chose que j’apprécie énormément. Chloé est une fille assez attachante, il faut l’avouer. Elle est belle, ambitieuse, ne se laisse pas marcher dessus, mais ça n’a pas suffit pour moi. Après je suis très difficile avec les personnages féminins. Quant à Bennett, c’est un peu le cliché par excellence. Il est beau, PDG d’une grande entreprise, et bien sûr, dominateur avec les filles.

J’ai trouvé également que certaines scènes érotiques comportaient un vocabulaire un peu trop cru, du genre « bite », « chatte » et j’en passe. Certes le côté sauvage ressortait donc assez bien, mais ça m’a quand même un peu dérangé, j’aurais préféré que le langage soit un peu plus… doux et moins vulgaire.

Les points positifs
– Les chapitres alternant les points de vus
– L’écriture assez fluide qui permet une lecture rapide

Les points négatifs
– L’histoire quasi inexistante
– Pas assez de romance
– La lourdeur et les répétitions des scènes de sexe
– Le vocabulaire, parfois un peu trop cru

EN BREF

Un livre qui peut plaire aux amateurs du genre, si vous êtes friand de romans érotiques, mais pour moi ça ne l’as pas fait. Mais si vous voulez passer un bon moment, que vous ne voulez pas trop réfléchir, allez-y, mais ne vous attendez pas à une super lecture !

 

books-icon-512

 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s