Les Chroniques de Mackayla Lane, T.1 : Fièvre Noire – Karen Marie Moning

fievreAuteur : Karen Marie Moning
Titre : Fière Noire
Editeur : J’ai Lu
Genre : Bit-lit
Nombre de pages : 414
Parution : Mars 2009
Prix : 12€50

 
RÉSUMÉ
 
« MacKayla Lane perd sa soeur Alina, victime à Dublin d’un assassinat aussi cruel qu’inexplicable. Devant la mollesse de la police locale, elle quitte le sud des Etats-Unis pour l’Irlande afin de mener sa propre enquête. Elle y découvre que sa soeur y menait une double vie pleine de mystère au milieu de créatures démoniaques. »
 

MON AVIS

J’ai lu ce livre en lecture commune avec la jolie Méline du blog Bibliopochiyo et comment vous dire que j’ai adoré. Je pensais qu’encore une fois j’allais être déçue, mais l’auteure nous a offert ici un livre riche en action avec un univers très complet et détaillé. Vous l’aurez donc compris, j’ai passé un super moment de lecture et j’ai hâte de pouvoir me procurer le tome2.

Dès le prologue, on comprend que Mac est une sidhe-seer, autrement dit, elle peut voir les seelies et les unseelies, chose que les personnes normales ne peuvent pas faire. J’avais peur que ce soit une histoire trop simple, et trop facile. Mais en fait, on se retrouve face à un réel univers et à une mythologie très bien développée. J’ai beaucoup aimé les différentes créatures présentes dans le livre, et les pouvoirs de Mac et des unseelies. J’ai également adoré l’histoire, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, et c’est ce que je recherche dans un livre.

Après, je dois avouer ne pas m’être trop attachée au personnage masculin qui n’est autre que Jéricho Barrons. Je l’ai trouvé assez antipathique et pas vraiment attachant, et puis surtout, je ne suis pas tombée sous son charme comme la plupart des personnes (je deviens de plus en plus difficile dis donc). J’ai quand même beaucoup aimé Mac, c’est une fille courageuse, déterminée et qui ne se laisse pas faire. Elle est presque Badass, et j’adore ce genre d’héroïne.

Quant à l’écriture, je l’ai trouvée très facile à lire. Elle n’est pas exceptionnelle, mais le livre se lit tout seul. J’ai même eu du mal à le lâcher sur la fin, puisque l’action est de plus en plus présente. Par contre, il y a une petite chose qui m’a fait tiquer, tout comme Méline, ce sont les allusions de l’héroïne. Elle parle au futur, par exemple « je comprendrai plus tard que j’avais tort ». Ces phrases m’ont un peu dérangée puisque je trouve qu’elles spoilent un peu l’histoire. On savait du coup certaines choses que j’aurais aimé découvrir plus tard dans l’histoire.

Retrouvez la chronique de Méline ici : [sa chronique]
 

EN BREF

Un livre que je conseille avant tout aux amateurs de Bit-lit, qui comme moi, découvre seulement ce genre. Il n’y a pratiquement pas de scènes de fesses, et c’est un grand plus. Contrairement à La Confrérie de la dague noire, ici l’univers et l’action sont très développés et l’histoire n’est pas axée sur une romance cucul.
 

0_7c212_ebcedd4a_xl1ee

 
Publicités

19 réflexions sur “Les Chroniques de Mackayla Lane, T.1 : Fièvre Noire – Karen Marie Moning

  1. J’ai acheté les deux premiers tomes lors d’un petit tour chez mon bouquiniste préféré le mois dernier et ton avis me donne encore plus envie de découvrir cette saga. J’ai entendu dire que cette série se bonifiait à mesure que les tomes se succédaient ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s