Piégés dans le train de l’enfer – Hubert Ben Kemoun

Sans titre 2.pnghAuteur : Hubert Ben Kemoun
Titre : Piégés dans le train de l’enfer
Editeur : Flammarion Jeunesse
Genre : Thriller, jeunesse
Nombre de pages : 164
Parution : 5 mai 2017
Prix : 13€

 
RÉSUMÉ
 
« « Teddy s’assit, le sac rouge cadenassé, bien posé sur le siège à côté de lui. Interdit d’ouvrir et d’ausculter ce bagage, il connaissait la règle. Un mulet transporte son chargement sans se préoccuper de ce qu’on lui a posé sur le dos. Il était 14h23 quand il prit place dans le wagon du train à destination de Toulouse. Celui-ci s’arrêtait à Bordeaux à 17h42. A peine plus de trois heures. Une affaire vite pliée. »

Mais ce qui semblait tranquille, devient très vite un enfer… Quand le hasard se met à nous jouer des tours, il ne sert à rien de chercher à lui échapper. »

 

MON AVIS

Bonjour à tous ! Je vous retrouve aujourd’hui avec une chronique sur un petit livre jeunesse que j’ai plutôt bien apprécié dans l’ensemble. J’ai adoré le concept, mais quelques défauts m’ont empêché d’être totalement plongée dans l’histoire.

Si le concept est très original, j’ai trouvé qu’il aurait pu être davantage développé. On suit dans cette histoire Teddy qui doit faire le trajet Paris-Bordeaux en transportant un sac. On va alors s’intéresser à ce personnage, mais aussi à d’autres qui sont avec lui dans le train. Malheureusement, avec quelques pages de plus, le concept aurait pu être encore plus intéressant. Les chapitres sont courts et c’est assez difficile d’être totalement immergé dans le récit car l’auteur ne s’attarde pas sur les détails et les descriptions. L’action va très vite, mais je pense que cela peut être parfait pour les jeunes lecteurs. Après j’ai adoré le fait qu’à la fin de chaque chapitre il y ait un cliffhanger et une phrase qui annonce la suite et qui donne envie de continuer la lecture.

Comme les chapitres sont courts et qu’à chaque fois on suit un personnage différent, on ne peut pas s’attacher à eux, même à Teddy que pourtant on voit le plus, c’est-à-dire 5 ou 6 chapitres. J’ai quand même bien aimé les personnages de Ousmane et Grégoire. Leur histoire est intéressante et addictive à suivre, encore plus que celle de Teddy.

Quant à l’écriture, elle est simple, c’est pour les jeunes et cela se sent. Après cela ne m’a pas dérangée. Par contre je dois avouer que j’ai trouvé certaines scènes limitent pour les très jeunes, car il y en a qui sont assez violentes et d’autres à connotation sexuelle. Je pense qu’on peut quand même le lire dès 12-13 ans.

 
Merci aux éditions Flammarion pour l’envoi !
 

zgrr

 
Publicités

6 réflexions sur “Piégés dans le train de l’enfer – Hubert Ben Kemoun

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s