Yggdrasil, T.1 : La Prophétie – Myriam Caillonneau

yggdrasilAuteur : Myriam Caillonneau
Titre : Yggdrasil, T.1 : La Prophétie
Editeur : Autoédition
Genre : Science-fiction
Nombre de pages : 570

 
RÉSUMÉ
 
« Une dictature religieuse et militaire règne sur la galaxie. L’armée sainte, fanatiquement dévouée à la cause de celui qui se fait appeler Dieu, élimine impitoyablement ceux qui refusent de suivre les préceptes de la religion. Pourtant, les hérétiques propagent les paroles d’une prophétie annonçant qu’un Espoir va se lever et libérer l’univers.

Tourmentée par de terribles cauchemars prémonitoires, Nayla Kaertan arrivera-t-elle à échapper à l’inquisition qui traque sans relâche ceux qui, comme elle, ont des dons étranges. Doit-elle craindre son supérieur, un homme mystérieux, qui semble posséder des pouvoirs surnaturels ?
Aura-t-elle la force d’affronter son destin ? »

 

MON AVIS

Choquée. C’est le premier mot qui m’est venu et qui définissait mon état lorsque j’ai refermé ce livre. Je ne m’attendais tellement pas à ça… Mais commençons par le début si vous voulez bien. Je remercie d’abord l’auteure de m’avoir très gentiment envoyé ce livre que j’avais trèèès envie de découvrir. J’ai adoré me plonger dans cet univers et cette histoire et je suis vraiment contente d’avoir pu enfin lire ce livre !

Commençons déjà part l’histoire, dans laquelle on suit Nayla, une jeune femme qui a des visions qui vont se révéler prémonitoires. Elle va alors devoir battre et empêcher le système mis en place par Dieu, qui est le tout puissant et auquel tout le monde doit obéir. Et comment vous dire que cette histoire est juste une tuerie ? L’univers imaginé par Myriam est riche, incroyable, détaillé, complet et complexe. Bref, j’ai adoré me plonger dedans et j’ai réellement hâte de lire le deuxième tome. Pour l’histoire, je l’ai trouvé dès le début très entraînante et j’ai adoré suivre les personnages. Les scènes de combats sont également très intenses et on ne sait jamais qui va en sortir vivant.

Après, je dois avouer que j’ai mis presque 2 semaines à terminer ce pavé, car oui, 550 pages écrites de façon tout à fait minuscule, c’est assez long pour moi. J’ai dû, à plusieurs reprises, m’accrocher, surtout que j’avais très envie de lire des livres de Noël. Mais passer autant de temps dans ce roman m’a tout de même laissée un peu triste au moment de le refermer, car quitter ces personnages que j’ai côtoyer pendant des jours m’a fait bizarre.

D’ailleurs, on en parle de cette fin ? Je ne dirais pas que cela se termine sur un gros cliffhanger, mais plutôt sur une E.N.O.R.M.E révélation qui m’a laissée – désolée pour le terme – sur le cul. Je ne m’attendais pas à ça, et j’avais à la fois envie de pleurer, de crier (oui oui, de frustration et de colère et de tout ce qu’il s’est passé dans ma tête lorsque j’ai compris où voulait en venir l’auteure) et de ne plus rien faire de ma journée, juste réfléchir à ce qu’il venait de se dérouler.

Bon, pour parler un peu des personnages, parce que c’est quand même important, j’ai beaucoup aimé Nayla. C’est une jeune fille intelligente, combattante, courageuse, mais également sensible. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds par Dem, En parlant de lui, je l’ai adoré, même si j’avais du mal à me dire qu’il avait presque 40 ans. Oui, détail très superficiel, mais à part ça, je l’ai trouvé à sa manière, attachant, et j’ai adoré avoir son point de vue sur les situations et sur Nayla.

Quant à l’écriture, j’ai trouvé qu’elle se lisait très vite et qu’elle était agréable. Après, je dois avouer que j’avais du mal à lire les scènes des rêves, sauf la dernière grrr, j’ai trouvé qu’elles coupaient le récit et surtout mon rythme à moi, car bien sûr, cela reste personnel. J’ai par ailleurs bien aimé les sous-chapitres qui se passent « Ailleurs ». Ils permettent de suivre d’autres endroits et de savoir ce qu’il se passe au niveau de Dieu ou d’Anima.

Les points positifs
– Un univers riche et détaillé. C’est un régal de lire tout ce que l’auteure a imaginé, que ce soit le Credo, les planètes, les armes etc.
– Des personnages très attachants
– Une fin qui m’a laissée sous le choc, je ne m’attendais vraiment pas à ça.
– Une écriture très agréable à lire, avec un joli vocabulaire.

Les points négatifs
– Un récit assez long à lire. C’est très personnel car chacun a son propre rythme de lecture.
– Les rêves de Nayla qui coupent un peu le rythme de l’histoire et qui je trouve se ressemblaient pas mal par moment.

Merci encore à l’auteure pour l’envoi de son roman!
 

EN BREF

Un super livre que je conseille à tous les amoureux de science-fiction. Pour ceux qui veulent s’essayer à ce genre, ce livre peut également être parfait pour vous puisqu’il est très facile d’accès, la preuve, c’était la première fois que je lisais de la vraie SF.
 

0_7c212_ebcedd4a_xl1ee

 
Publicités

23 réflexions sur “Yggdrasil, T.1 : La Prophétie – Myriam Caillonneau

  1. Un bel avis ! Je te rejoins sur la globalité de cet article.
    Tout à faire d’accord avec ton point de vue sur l’univers riche et travaillé. C’est un régal de le découvrir.
    Effectivement, on ne sait pas qui va s’en sortir vivant dans ces combats, car l’auteure n’hésite pas à tuer ses personnages.
    Je suis rassurée pour ton temps de lecture : j’ai mis une bonne semaine en le lisant non stop même les midis. Oo’ Je me demandais si j’étais crevée ou si c’était dû à la police/nombre de pages. Au moins, il y a de quoi lire ! (Pas comme certains livres de 150 pages que l’on lit en 2h.)
    C’est clair que la fin est bouleversante… Je comprends ta réaction.
    Idem, j’ai eu du mal avec les rêves de Nayla, mais pour une autre raison (petite police + italique = très dur à lire).
    C’est vraiment une belle découverte ! ❤ Il me tarde de lire la suite que j'achèterai début 2017.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s